Le PDG Klaus Engberding à propos de l’exercice financier passé : « Notre stratégie porte ses fruits ».

Les chiffres clés du rapport annuel 2019/20 le montrent : le groupe EOS est très performant. Mais quelle est la raison de ce succès ? Et quels sont les enjeux de demain ? Le PDG Klaus Engberding nous invite en coulisses.

Rapport_annuel
  • En 2019/20, EOS a enregistré les meilleurs chiffres de l’histoire du groupe.
  • Des vecteurs clairs : investissements dans des créances garanties et non garanties ainsi que dans la numérisation et la transformation culturelle.
  • Au cours de l’exercice passé, plus de 25 millions d’euros ont été investis dans les nouvelles technologies, secteur hautement performant.
  • Principal enjeu : faire d’EOS une entreprise réactive.

Monsieur Engberding, si vous deviez définir l’exercice passé en quelques mots, quels seraient les trois principaux mots d’ordre ?

Avec mes collègues, nous sommes fiers d’avoir réalisé le meilleur exercice financier de l’histoire du groupe EOS. Et pas seulement en termes de ventes et de bénéfices, mais aussi sur trois aspects en particulier : la numérisation, les avancées technologiques et la culture d'entreprise. C’est tout cela qui me rend très fier de l'équipe EOS !

Quels éléments ont le plus contribué à la réussite de l’année passée ?

Les facteurs décisifs ont certainement été les compétences, l'engagement et l'attitude de nos collaborateurs. Seuls ces éléments permettent de réaliser des avancées exceptionnelles comme celles constatées en Europe de l'Est. Je leur tire mon chapeau pour ces résultats. Mais l'Europe de l’Ouest et l'Allemagne ont également enregistré d’excellents chiffres. Tout cela nous a permis de maintenir le niveau élevé de l'année précédente.

Nos filiales d'exploitation dans 26 pays jouent un rôle absolument clé au sein du groupe et sont celles qui ont généré ces excellents résultats. Mais je voudrais également remercier tout particulièrement les collaborateurs des divisions centrales qui, avec leur soutien et leur savoir-faire, ont permis de créer les conditions-cadres nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. On ne le répètera jamais assez : les performances d'une entreprise sont toujours le résultat d'un travail d’équipe.

Rapport annuel 2019/20 : chiffre d’affaires total pour l’exercice 2019/20

Selon vous, qu’est-ce qui fait qu’EOS est meilleur que les autres ?

Je ne saurais dire ce que nous faisons mieux que les autres entreprises, je ne dispose pas des connaissances nécessaires. En revanche, je peux vous dire ce que nous faisons particulièrement bien : nous comprenons notre métier. C’est ce qui fait de nous un partenaire commercial fiable et équitable pour nos clients et partenaires. Nous possédons une grande expérience et sommes également des pionniers du numérique dans notre secteur. Nous faisons preuve de bon sens, ce qui nous permet de jouir d’une grande stabilité. Non seulement nos partenaires commerciaux apprécient ces qualités, mais nous sommes également un employeur très attractif pour nos collaborateurs.

EOS accorde une attention particulière aux nouvelles technologies. Quelles ont été vos avancées en la matière ?

Apprentissage automatique, intelligence artificielle… Chez EOS, il ne s’agit pas simplement de termes à la mode, mais de projets très concrets. Rien qu’au cours du dernier exercice financier, plus de 25 millions d'euros ont été investis dans le développement technologique de nos systèmes centraux. À l'avenir, nous voulons soutenir bien davantage nos collaborateurs dans leurs activités grâce à des analyses de données assistées par ordinateur, afin d'obtenir la meilleure mesure de recouvrement de créances. C’est pourquoi nous créons actuellement notre propre « Centre d'analyse » pour pouvoir mener de telles études. En Allemagne et en France, où c’est déjà le cas, les résultats sont très positifs. Nous sommes également en train d’élaborer de tout nouveaux systèmes centraux de recouvrement de créances. Ensemble, ces projets représentent le plus grand investissement informatique de l'histoire d'EOS.

We are a globally connected financial investor driven by technology and entrepreneurial spirit. Klaus Engberding

Au cœur de la vision d’EOS se trouve le positionnement d’EOS en tant qu’investisseur financier. Quelles ont été les avancées dans ce secteur ?

Jusqu’à présent, notre stratégie a porté ses fruits. L'année 2020 et les années suivantes seront de plus en plus axées autour des investissements financiers. Notre objectif n'est pas de devenir un investisseur majeur comme les sociétés de capital-investissement ou les grands fonds d’investissement, mais de réaliser des investissements substantiels et durables dans des paquets de créances spécifiques. Pour réaliser de tels investissements, nous élaborons de plus en plus des modèles de financement indépendants de nos associés afin de pouvoir participer aux principaux marchés sur lesquels nous opérons.

Pour vous personnellement, quels sont les principaux enjeux du modèle commercial d’EOS ?

Les marchés sur lesquels le groupe EOS est actif présentent un énorme potentiel de croissance dans les années à venir. Pour participer à ce potentiel, outre les ressources financières déjà mentionnées, nous avons besoin d’augmenter constamment notre productivité afin d'être compétitifs. Pour ce faire, nous participons notamment au concours des meilleurs collaborateurs - EOS est très bien positionné en la matière. Les autres leviers sont bien sûr la numérisation et, surtout, la réactivité de l’entreprise.

Qu’en est-il de la réactivité d’EOS ?

La réactivité constitue une opportunité immense, mais aussi un enjeu considérable. Les mutations technologiques sont tellement rapides que nous avons de moins en moins de temps pour réagir au changement. Ces deux dernières années, nous avons déjà amélioré notre rapidité et notre flexibilité en tant qu’entreprise, mais il reste un potentiel d’amélioration énorme.

Comment ce potentiel peut-il être exploité ?

Il y a deux aspects que je souhaiterais aborder. L’élaboration de meilleurs modèles d'organisation et de collaboration, et l'apprentissage et la collaboration avec les start-ups. Des méthodes de coopération agiles, des hiérarchies plates, une meilleure gestion basée sur l’autonomie, et par conséquent la responsabilisation des employés, sont autant de leviers essentiels au développement du personnel et de l'organisation. Cela nous permet de réagir rapidement aux nouvelles évolutions. Les start-ups jouent un rôle essentiel en la matière. Leurs idées nous aident non seulement dans nos efforts de numérisation, mais nous donnent également l'impulsion nécessaire pour repenser nos produits et surtout nos processus. Tous les acteurs bénéficient de ces activités de numérisation du groupe EOS : tant nos clients et partenaires de la branche financement que nos collaborateurs, pour qui il est plus facile de concilier famille, loisirs et carrière grâce à des processus flexibles et innovants.

Quel sera l'impact de la pandémie de corona sur le prochain exercice financier ?

Je pense que toutes les entreprises ont été impactées par la crise d’une manière ou d’une autre. Et le groupe EOS n’échappe pas à la règle. La pandémie vient nous frapper juste après l'année la plus fructueuse de l'histoire de l'entreprise. Mais cela ne peut être qu’une force. Nous avons pris les mesures financières en temps voulu pour nous adapter à cette situation. Le groupe EOS va surmonter cette crise avec stabilité. Et comme toute crise, elle offre des possibilités. Avant le coronavirus, qui aurait pensé que nous pourrions convertir plus de 90 pour cent de nos collaborateurs au télétravail dans un délai aussi court ? Nous avons beaucoup appris durant cette crise. La « nouvelle normalité », cette période d’après-crise, sera la combinaison des éléments positifs de l’avant et de l’après. Pour le groupe EOS, c’est l’opportunité d’évoluer d'une manière que nous n'aurions jamais soupçonnée avant la crise.

Vous trouverez ici le résultat global du groupe EOS :

  • L’exercice financier en chiffres
  • Rapport annuel 2019/20 à télécharger
  • Communiqué de presse sur l’exercice 2019/20

Vous trouverez également ici d’autres informations sur les évolutions au cours de l’exercice 2019/20 :

  • Exercice 2019/20 en Allemagne
  • Exercice 2019/20 en Europe de l’Est
  • Exercice 2019/20 en Europe de l’Ouest
  • EOS, l’investisseur financier dans le secteur des technologies
Rapport annuel 2019/20 : perspectives pour l’exercice 2020/21
La pandémie de coronavirus a eu quelques conséquences inattendues sur l'exercice 2020/21. Quelles en seront les répercussions pour les revenus du groupe EOS ?

« Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter ! »

Photo credits: Jann Klee / EOS

Imprimer