Détails pratiques concernant le recouvrement de créances: Würth et EOS en Hongrie.

Comment faites-vous pour que les factures soient payées plus rapidement – sans endommager la relation client? Quelle valeur ajoutée offre les services de recouvrement de créances? En Hongrie, le partenariat entre Würth et EOS montre qu’il est possible de fluidifier le cash flow tout en conservant de bonnes relations clients.

«Travailler avec une société de recouvrement de créances ou travailler avec une banque, c’est la même chose», déclare Maria Szécsi, «C’est une histoire de continuité et de confiance.» La Directrice Financière de Würth Hongrie, une filiale du géant allemand de la technologie de fixations et d’assemblages, affirme qu’elle reçoit régulièrement des appels non sollicités de la part de sociétés de recouvrement de créances, à la recherche de clients. Mais elle préfère continuer avec EOS – et voilà pourquoi.

Le Groupe Würth vend des vis et d’autres éléments de fixation, des composants électroniques et chimiques, et bien d’autres produits aux sociétés de construction, à l’industrie manufacturière et à beaucoup d’autres secteurs dans plus de 80 pays à travers le monde. Dans cinq d’entre eux, Würth a décidé de faire confiance au Groupe EOS pour recouvrer ses arriérés de paiement. En Hongrie, depuis 2011.

Jusqu’alors, Würth Hongrie avait travaillé avec deux autres sociétés de recouvrement de créances successivement, se rappelle Maria Szécsi. «Dans ces deux cas, le comportement de ces prestataires de services avec nos clients n’était pas toujours idéal.» Nous recevions des plaintes de la part de clients qui n’étaient pas satisfaits de la façon dont les impayés étaient traités, ce qui augmentait considérablement le risque qu’ils s’adressent à un des concurrents de Würth pour acheter les matériaux de construction ou de fabrication nécessaires.

Würth Group in Hungary has chosen EOS as its partner for receivables management.
Le Groupe Würth vend des éléments de fixation, des composants électroniques, chimiques et bien d'autres produits.

Le paiement d’une facture passe de 60 à 53 jours.

Grâce à EOS Hongrie et son centre d’appel à Budapest, les choses ont changé, déclare Madame Szécsi. Les employés de EOS ont rapidement compris la mentalité de Würth et les attentes du géant de la technologie de construction en termes de relations clients. « Ils étaient polis et sensibles dès les premiers mots, alors que les anciens prestataires de services adoptaient plutôt un ton mécanique et monotone », affirme Maria Szécsi. « Les employés de EOS savent ce qu’ils peuvent à nos clients ou pas. » Les plaintes sont désormais rares.

À tout moment, Würth Hongrie admet que le paiement de 6 000 factures environ, pour des sommes entre 10 € et 100 000 €, est encore dû par différents clients. Certains clients n’emploient qu’une ou deux personnes, alors que le plus grand, l’opérateur ferroviaire hongrois MAV, salarie plus de 8 000 personnes.  

Les 217 employés de EOS, à Budapest, sont responsables des factures, petites et moyennes, et d’après EOS Hongrie, ils obtiennent un score de recouvrement où plus de 90 % des débiteurs paient rapidement leurs factures. En conséquence, le temps moyen nécessaire aux clients de Würth Hongrie pour payer une facture est passé de 60 à 53,2 jours. Cela paraît peu mais cela a un fort impact sur les finances de la société. « Notre capacité à rapidement transformer nos ventes en revenus a remarquablement amélioré notre trésorerie », indique Maria Szécsi. 

EOS montre le bon exemple aux agents internes de recouvrement de créances.

Ce qui a commencé comme une simple relation commerciale en 2011 est devenu un véritable partenariat au cours des sept années suivantes. Würth Hongrie reconnaît avec plaisir que grâce à EOS, son unité interne de recouvrement des créances a appris une ou deux leçons. Madame Szécsi déclare que ses collègues sont désormais bien plus rapides lorsqu’il s’agit de recouvrer les arriérés de paiement.

Elle affirme que EOS lui envoie une liste détaillée chaque semaine, avec le nom des clients de Würth qui ont été contactés et le statut de leurs arriérés de paiement. « Nous lisons tout ici et généralement, nous aimons laisser EOS s’occuper de tout. Cela semble paradoxal, mais nous avons de moins en moins de raisons de parler. »

Madame Szécsi arrive à visualiser comment le partenariat entre Würth Hongrie et EOS peut devenir plus facile et harmonieux. Au cours des trois prochaines années, affirme-t-elle, elle aimerait que le système informatique SAP de sa société soit relié à celui de EOS Hongrie. « Lorsque nous établissons une communication intégralement électronique, nos impayés sont traités de façon plus rapide. » Szécsi fait référence à la philosophie d’entreprise de Würth (« Satisfaire nos clients n’est pas suffisant. Nous voulons les inspirer »), dit-elle : « Nous voulons attribuer d'autres rôles à ces employés – inspirer nos 17 000 clients, par exemple. »

Maria Szécsi, Finance Director of Würth Hungary is glad about the cooperation between Würth an EOS.
La Directrice Financière, Maria Szécsi, est ravie que EOS soit la société de recouvrement de créances de Würth Hongrie. La photo ci-dessus la montre, elle avec la Directrice de EOS, Marianne Agárdi.

EOS Hongrie.

  • EOS KSI (auparavant : Kasolvenzia) a rejoint le Groupe EOS en 1999. Il est désormais leader sur le marché hongrois dans le domaine du recouvrement de créances.
  • Plus de 270 salariés fournissent les meilleurs services sur le marché, notamment le rachat de crédits et le recouvrement pour compte de tiers. Les sociétés hongroises demandent de plus en plus de soutien lorsqu’il s’agit de recouvrement de créances internationales.
  • Depuis 2016, EOS s’est également engagé dans le secteur du rachat de crédits avec sa filiale, EOS Faktor, qui est devenue un acteur majeur dans le secteur des prêts non productifs.
  • La Hongrie est devenue l’un des trois marchés les plus importants de EOS en Europe centrale et orientale.

Copyrights: Mia Takahara

Partager

Imprimer